L’essentiel sur le contrat de crédit à la consommation

Afin de ne pas léser l’une des deux parties, à savoir l’emprunteur ou le prêteur lors d’une souscription d’un crédit à la consommation, l’établissement d’un contrat de crédit est obligatoire. Quelles sont les informations mentionnées dans ce contrat ? Que faut-il faire en cas de rétractation ? Les réponses dans ce qui suit.

Le contenu d’un contrat de crédit à la consommation

Avant de signer votre contrat de crédit à la consommation, il est suggéré de vérifier les points qui doivent y être précisés. Ces informations concernant entre autres les coordonnées de l’établissement prêteur, le type de crédit proposé ainsi que son montant, la durée des échéances et le coût des mensualités. Au cas où l’établissement prêteur exige des cautions, ce document doit également contenir leurs noms et leurs adresses. A noter que le contrat de crédit stipule la fin du contrat, même si ce dernier reste renouvelable. Si vous souhaitez résilier votre contrat de crédit, les mentions y afférant sont aussi évoquées dans votre contrat de crédit.

Ce qu’il faut savoir en cas de rétractation

Les documents contenant le contrat de crédit à la consommation sont remis à l’emprunteur, soit à la fin de l’entretien avec sa banque, soit par courrier. L’établissement prêteur lui offre 14 jours francs de délai de réflexion, une fois que l’offre est signée par le prêteur. Dans ce cas, la rétractation ne pourra se faire que durant ce laps de temps. Une fois ce délai dépassé, l’offre prendra effet. Si vous ne souhaitez pas souscrire à cette offre d’emprunt, un bordereau de rétractation se trouve au dos de votre document ainsi que l’adresse de votre prêteur pour le lui envoyer. Pour que vous puissiez connaître la teneur de votre crédit à la consommation, votre établissement prêteur vous propose un contrat de crédit. Alors, n’hésitez pas à vous renseigner pour connaître les dessous de votre emprunt avant de le signer.